Une foule monstre encourage les athlètes de sauts à Deer Valley. Gerrits est huitième, Guérin 27e

10 / jan / 2014 / Équipes

Deer Valley, Utah (10 janvier 2014) – Lors de cette soirée marquée par les incidents et les contretemps, Travis Gerrits de Milton, Ontario s’est exécuté devant plus de 8000 fans de ski acrobatique pour terminer cette Coupe du monde en huitième place. Sabrina Guérin de Laval, Québec a pris le 27e rang. Suite à la première ronde de l’épreuve, qui se déroulait selon le format Championnats (le groupe est d’abord réduit à 12 athlètes, puis huit, et ensuite quatre pour le dernier saut), Travis s’est fait dire qu’il avait terminé au 13e rang. Il était presque de retour à son hôtel lorsqu’il a reçu un appel l’avisant qu’il y avait eu erreur de pointage, qu’il était en fait 12e, et qu’il devait revenir à la montagne pour la première ronde finale. Une vague de protestations a suivi de la part de diverses nations et finalement la décision a été prise de faire passer 14 athlètes. Gerrits est parvenu à accéder à la ronde suivante, mais il a manqué la troisième finale après avoir légèrement touché la piste avec son dos.Juste avant que Gerrits s’élance pour son premier saut, son coéquipier et ami des dix dernières années, le Montréalais Jean-Christophe André, 19e au classement mondial, a manqué la réception de son saut et il s’est fracturé le fémur. Ce dernier est actuellement dans un hôpital de l’Utah où il se remet de la chirurgie subie ce soir. Il ne sera vraisemblablement pas de retour cette saison.« La journée a été très rocambolesque », d’indiquer Gerrits. « J’ai vraiment dû faire des efforts pour me dissocier de ce qui était arrivé à JC. Puis, nous étions presque de retour à l’hôtel quand j’ai reçu l’appel me demandant de revenir à la montagne. Je savais que je devais surmonter ce défi. Je me devais d’exécuter quelques bons sauts. Et je pense que je m’en suis passablement bien tiré, mais je quitte avec le regret de ne pas être parvenu à me hisser sur le podium. » « Ici n’est pas l’endroit pour atteindre le sommet pour Travis », d’expliquer l’entraîneur Dennis Capicik. « Travis est encore en mode apprentissage. Il reste beaucoup de travail à faire. Nous voulons qu’il performe à son maximum en février, aux Jeux. Et je crois que vu les circonstances aujourd’hui, tout le chaos, il s’en est vraiment bien sorti. » Travis Gerrits est actuellement deuxième au classement mondial de la Coupe du monde de sauts.