À propos de nous

Ergonomie, fonctionnalité et qualité

Même s’il n’existe que depuis peu de temps des études sur l’ergonomie des vêtements de travail, cet élément a toujours été primordial pour ProJob. Nous avons toujours eu à cœur aussi de maximiser la fonctionnalité de nos produits, car cette façon de faire nous semble plus logique que de simplement miser sur l’esthétisme en ajoutant de jolis accessoires. De plus – aussi bizarre que cela puisse paraître –, nous croyons que payer pour de la qualité est un bon moyen d’économiser en bout de ligne. 

Pour ProJob, ergonomie et fonctionnalité sont inextricablement liées. En effet, tout ce qui est plus ergonomique est plus fonctionnel. Dans cette perspective, l’équipe ProJob s’inspire de son expérience pratique pour poursuivre ses recherches et développer tout ce qui portera le nom ProJob. 

Soyons réalistes : l’environnement dans lequel nous opérons est très exigeant. Pour s’y tailler une place, il faut offrir quelque chose de mieux et de différent. Dès le départ, notre équipe a cherché à trouver la solution la plus innovatrice à chaque problème et à faire en sorte que chaque solution offerte soit réalisable.

Par exemple, au lieu d’utiliser une étoffe lourde et rigide pour confectionner des pantalons, nous choisissons un matériau léger mais tout aussi résistant afin que nos pantalons restent confortables de l’achat jusqu’à leur dernier lavage. Les parties les plus sollicitées du vêtement sont ensuite renforcées avec  le tissu super résistant Cordura.

Le tissu Cordura est un élément essentiel de la gamme de produits ProJob. Nous nous en servons pour protéger les revers de pantalons, ainsi que les genoux, les cuisses et les coudes. Nous l’utilisons même comme doublure dans les poches faites pour y glisser vis, écrous et boulons. C’est ce que nous appelons des « renforts intelligents ».

Au-delà de notre obsession pour l’ergonomie, la fonctionnalité et la qualité, nous pensons farouchement aussi que vous avez le droit d’avoir fière allure lorsque vous travaillez. Car en ayant fière allure, vous vous sentirez bien dans votre peau et vous serez ainsi plus productif. Ça aussi, c’est intelligent! 

Notre quête d’innovation ne s’arrête pas aux vêtements. À la suite d’une étude sur les blessures au travail, nous avons conçu le système InBags, un ensemble innovateur de sacs modulaires, qui vous permet de disposer vos outils et votre matériel de manière stratégique et sécuritaire autour de votre corps.

Nous avons été parmi les premiers à avoir l’idée de superposer des couches de tissu dans les vêtements de travail pour assurer votre confort peu importe votre type de travail. Nous avons aussi innové en concevant des genouillères ajustables : des personnes portant la même taille de pantalon ne sont pas nécessairement de la même grandeur. Nos genouillères s’installent donc dans des pochettes intérieures spécialement conçues à cet effet.

Poursuivez votre lecture dans la section Information technique pour en savoir plus sur notre philosophie, puis faites l’essai des produits ProJob. Comme nous, vous trouverez que nos produits sont innovateurs et intelligents et qu’ils sont faits pour des gens qui se préoccupent de ce qu’ils portent.

 

HISTORIQUE

Johan Andersson était un Suédois qui s’est aventuré en Amérique dans les années vingt pour y faire fortune. Il était accompagné de son épouse Saga et de leur fille Astrid, aux premiers jours de sa vie. Johan était fort et entreprenant. Il ne lui a pas fallu longtemps pour se voir offrir un poste d’apprenti charpentier à St. Paul, au Minnesota.

Après quelques années comme apprenti, Johan a obtenu un emploi de salarié permanent dans l’une des plus grandes sociétés de construction de St. Paul. Le travail était abondant et intéressant. Parmi les chantiers auxquels Johan a participé, les deux principaux ont été la construction d’un nouveau zoo et celle d’un grand pavillon urbain. Astrid grandit et partit étudier à l’université et Saga se retrouva seule jour et nuit.

Après pratiquement vingt années de travail comme charpentier, Johan commença à ressentir la fatigue physique. Saga vit combien il souffrait lorsqu’il rentrait tard le soir, comment il grimaçait quand il retirait les lourds outils de ses poches et de sa ceinture. Désespérément à la recherche d’une occupation, elle décida de l’aider. Saga passa les jours suivants à étudier où et comment les choses que Johan portait sur lui exerçaient une contrainte sur son corps. Elle pensa également à l’endroit où il gardait les différentes choses et comment le placement des poches et de la ceinture le forçait à se plier de façon non naturelle.

Finalement, Saga porta ses projets à une amie qui possédait une machine à coudre. Comme ils n’avaient pas d’argent pour acheter du nouveau tissu, elle commença par adapter un pantalon de travail usé de Johan. Tout d’abord, elle renforça les zones du vêtement qui avaient été naturellement exposées à une usure excessive. Puis, elle déplaça les poches pour que Johan n’ait pas à se pencher inutilement, rallongea le devant et le dos pour augmenter la liberté de mouvement et rembourra les genoux pour que Johan puisse travailler sans douleur. Lorsque Johan revint à la maison et vit le pantalon terminé, il refusa tout d’abord de porter des vêtements différents de ceux des autres. Il ne voulait pas être différent de ses copains de travail et si eux pouvaient supporter un peu de douleur dans le dos et les

genoux, il se dit qu’il pouvait le faire aussi. Saga se fâcha et voulut qu’il essaie au moins le nouveau pantalon. Le lendemain, il l’enfila et partit au travail. Le soir même, ses problèmes de dos commencèrent à disparaître et quelques semaines plus tard, Johan avait déjà oublié qu’il avait souffert avant.

Les collègues de Johan s’intéressèrent au pantalon fonctionnel et demandèrent si Saga pouvait en coudre d’autres. Bientôt, Saga se mit à coudre des pantalons de charpentiers du matin au soir. Ensuite Johan et Saga développèrent également d’autres produits ensemble. Parmi d’autres choses, ils développèrent des solutions en utilisant les poches et ceintures, solutions qui ont aujourd’hui été développées en systèmes de support complets.

Après avoir passé plus de trente ans en Amérique, Johan et Saga décidèrent de retourner en Suède. Ils reprirent le bateau en emportant patrons, tissus et nouvelles idées. Dans la Suède des années cinquante, les nouveaux vêtements de travail furent accueillis avec joie et soulagement. Johan et Saga purent tous deux travailler à temps plein à réaliser de nouveaux designs et à coudre. Il était temps de penser à un nom pour la société, un nom qui représentait à qui étaient destinés les vêtements et qui rappelaient le temps passé en Amérique. C’est ainsi que ProJob est né !

Aujourd’hui, ProJob fait partit du New Wave Group AB Suèdois, une société qui travaille déjà depuis longtemps avec des vêtements de promotion et de sport. Grâce à la connaissance des vêtements fonctionnels que possédait déjà le groupe, New Wave peut poursuivre l’oeuvre que Johan et Saga ont commencée un jour. Qualité, ergonomie et fonctionnalité étaient les mots d’ordre pour Saga quand elle s’est assise pour la première fois pour concevoir des nouveaux vêtements pour Johan. Ces mots d’ordre sont toujours tenu en haute estime aujourd’hui chez ProJob. Ils ont été associés à l’éthique et aux facteurs écologiques qui ont un effet sur toutes les étapes de production du New Wave Group. Aujourd’hui, grâce aux nouveaux matériaux et à la technologie moderne, les vêtements, les chaussures de sécurité et les gants de travail font désormais partis de la collection.